Qui pour faire l’acquisition des activités de la Banque Pasche ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’information n’est pas nouvelle. La Banque Pasche, institution genevoise spécialisée dans la gestion de fortune, devrait être prochainement absorbée par un de ses pairs. On ne sait toujours pas qui va remporter le gros lot.

La Banque Havilland, institution luxembourgeoise, semble bien placée dans la compétition après avoir déjà racheté les filiales à l’international de la Banque Pasche: à savoir ses filiales de Monaco (novembre 2013), du Liechtenstein (septembre 2014) et des Bahamas (novembre 2014).

La direction de l’établissement luxembourgeois expliquait alors que l’objectif était de profiter du réseau de la banque suisse pour poursuivre une stratégie à l’international et ainsi, de renforcer son accès aux marchés émergents.

Toutefois, la Banque Havilland n’est pas la seule à vouloir s’implanter sur la place financière helvétique, qui continue de figurer en tête de classement concernant les actifs sous gestion.

Pour profiter du rayonnement de la prestigieuse banque privée dans plus de 70 pays à travers le monde, des banques brésiliennes et chinoises se sont également portées candidates.

Quel que soit le futur acquéreur, l’intérêt suscité par la revente des activités de la Banque Pasche semble contredire le discours dominant dans la presse économique qui voudrait que les banques suisses subissent de plein fouet le contexte économique et réglementaire moins favorable depuis quelques années.

Force est de constater que les investisseurs à l’international continuent de privilégier les placements sûrs dans les établissements helvétiques, ce qui explique la volonté des acteurs du marché de s’implanter sur cette place financière.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »